Junta

 

La carte (pour les pions c'est plus bas)

 

Vous trouverez ici la carte de El Plátano, la capitale de la République de las Bananas, dont on se sert pour jouer :

- la carte d'El Plátano vide (*.jpg, 70 ko)

- la carte d'El Plátano calme, avec les unités régulières en place (/.jpg, 56 ko)

 

Diantre ! la carte n'est pas exactement celle de la boîte. Pourquoi ? Tout d'abord pour une raison pratique : celle de la boîte est assez grande et dure à scanner. Elle aurait produit un fichier trop lourd à envoyer régulièrement aux joueurs lors des comptes-rendus de coup d'Etat. 

Ensuite pour des raisons esthétiques : la carte de la boîte est moche - comme tout le matériel de la boîte d'ailleurs - et celle que je vous propose échappe à tout critère esthétique (de simples formes géométriques) mais elle a l'avantage d'être claire. Alors que le scan de la carte originale,  de ses couleurs pisseuses et de ses dessins primitifs était loin d'être lisible.

Enfin pour des raisons pratiques : en redessinant la carte (et en rajoutant des abréviations, pratiques pour le jeu par correspondance), j'ai supprimé les ambassades - dont jamais personne n'a rien eu à faire dans mes parties autour d'un plateau. Il fallait garder la possibilité de l'exil, j'ai donc remplacé par l'aéroport, qui est devenu le cinquième objectif stratégique des coups d'Etat remplaçant la gare ferroviaire (modernisons nous) et jouant un rôle particulier à huit joueurs. Grosso modo l'équilibre initial a été conservé, les distances à parcourir sont les mêmes, certaines zones centrales ont toujours plus d'importance que d'autres, etc. 

Conclusion : ça marche. Cette  carte a été testée par pas mal de coups d'Etat et elle peut être considérée bullet proof. 

L'avenir : il y a plusieurs options à suivre : d'abord créer d'autres villes, d'autres configurations, mais je crois qu'il faut prendre garde à respecter les fondamentaux de la carte originale (nombre de zones, distances entre les zones, possibilités d'accès de zones à l'autre). Mais on pourrait très bien imaginer une ville avec la rivière au milieu par exemple. Attention toutefois à ne pas trop éloigner les zones stratégiques les unes des autres : le jeu risquerait sinon d'être bloqué. Ensuite je lance un appel à toutes les bonnes volontés susceptibles de vouloir faire des jolies cartes de villes, lisibles et donc jouables, si possible rigolotes, et enfin légères à télécharger. Le défi est lancé ;-)

Ce site est bien évidemment à votre disposition pour accueillir vos magnifiques créations. 

                                                   

Les pions

Vous trouverez ici les pions à télécharger (au format *.jpg). Il y a les pions originaux de la boîte, et ceux que j'ai bidouillés pour correspondre aux nouvelles cartes politiques : Cubains, Sandinistes, Ricains, paramilitaires, etc.

                                                               

Il y a aussi les pions des familles (les sept originales plus la huitième créée par les règles optionnelles).

                               

 

Les deux sets sont là :

- set des pions des unités (*.zip, 65 ko).

- set des pions des familles (*.zip, 22 ko).

 

retour à El Plátano

ter New Roman">retour à El Plátano

tml>